Share

Enlèvement rocambolesque d’un indien au Sénégal

La confrontation prévue hier entre le juge d’instruction du deuxième cabinet Yakham Lèye et les présumés ravisseurs de l’indien Shreekumar Varma a été de nouveau renvoyée au mercredi 4 janvier 2017. En effet, les détenus dispersés dans différentes prisons de la capitale n’ont pas pu être extraits à temps à cause du lundi décrété férié. Pour rappel, une bande de personnes avait enlevé un Indien en lui faisant miroiter un tableau d’art. Pendant six jours, l’Indien a été retenu à Sendou par ses ravisseurs qui réclamaient une rançon de 1,637 milliard. La bande est constituée d’un Sri-lankais naturalisé Français, de son épouse sénégalaise, d’un couple nigérianosénégalais et deux autres Sénégalais dont un ancien joueur du Jaraaf. Tous ont été placés sous mandat de dépôt pour association de malfaiteurs, kidnapping et séquestration, après leur arrestation par la Section de recherches.

Leave a Comment