Share

UNE NOUVELLE MISE EN DEMEURE SERVIE : LA CREI REPREND DU SERVICE

Alors qu’elle n’en a pas encore fini avec les dossiers Aïda Ndiongue et Abdoulaye Baldé, la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) a décidé d’ouvrir un autre dossier.

Seneweb a appris que le Procureur spécial de la Crei a servi une mise en demeure à l’ancien chef du Bureau des Douanes de Dakar-Pétrole, le commandant Diadji Bâ.

Au mois de novembre 2013, la maison de ce dernier a été cambriolée aux Almadies et une somme de 150 millions emportée. Son ministre de tutelle, le ministre de l’Economie et des Finances, Amadou Bâ, avait ainsi ordonné la suspension du douanier et avait demandé un «rapport circonstancié» sur cette importante somme d’argent volée chez lui.

Quant au Procureur de la République près le tribunal de Grande instance de Dakar, Serigne Bassirou Guèye, il avait saisi la Cour de Répression de l’Enrichissement illicite (Crei), histoire d’établir ou d’infirmer la licéité de l’origine des cent cinquante (150) millions de F Cfa dérobés chez le gabelou.

Le commandant Diadji Bâ a donc 30 jours pour justifier l’origine licite des 150 millions

Leave a Comment